23 juillet 2019
Troger

Directives amiante : ENGY forme nos équipes

Vous le savez probablement, tous projets de travaux touchant à des bâtiments ou parties de bâtiments construits avant 1991 doivent être accompagnés d’un diagnostic amiante préliminaire. Dans leurs interventions, nos monteurs doivent non seulement assurer leur propre sécurité et celle des occupants du lieu, mais aussi maîtriser la prise d’échantillon utile à la constitution du dossier « Diagnostic amiante avant travaux » exigé par la Loi et fourni par ENGY.

L’objet de la formation est simple : avec le diagnostic amiante, ajouter une compétence supplémentaire à nos monteurs et techniciens pour, d’une part, leur garantir une sécurité maximale lors des interventions et, d’autre part, gagner un temps précieux dans la constitution du dossier « avant travaux » dont doivent se pourvoir les donneurs d’ordre, propriétaires, architectes et régies. Le diagnostic amiante avant travaux concerne l’ensemble des matériaux et des installations qui seront retirés, touchés ou endommagés par les travaux prévus, ou seront vraisemblablement touchés ou endommagés par les activités du chantier.

ENGY, un partenaire choisi pour sa compétence
Nous avons confié ce cycle de formation systématique à la société ENGY, spécialisée dans les analyses et diagnostics de matières polluantes (amiante, plomb, PCB), les bilans d’optimisation énergétique des bâtiments et le pilotage des projets de transformations et rénovation. Christophe Gallier, son fondateur, est un acteur réputé de la place immobilière genevoise. Architecte de formation, titulaire d’un brevet fédéral de conseiller énergétique du bâtiment, certifié par Suissetec Polybau, expert CECB, sa connaissance tant technique que commerciale est un atout majeur dans la compréhension fine du bâti industriel, de bureau ou d’habitat. ENGY dispose d’une équipe d’ingénieurs expérimentés, avec qui TROGER collabore pour les analyses d’échantillons, en laboratoire.

Un protocole unique en son genre, validé par la SUVA et la SABRA
La formation — qui se déroule sur une matinée — a déjà été dispensée à 18 de nos collaborateurs. Le programme consiste à les accompagner dans leurs interventions d’urgence lors d’un dégât d’eau, potentiellement en présence de substances dangereuses. Le protocole ENGY définit les étapes successives répondant aux différentes situations rencontrées par les monteurs/dépanneurs, sur place. Tout y est précisé, de la méthodologie d’action à l’énoncé du matériel et équipement de protection individuel requis. On y apprend aussi comment faire un prélèvement sans risque, sachant que cela est obligatoire dès que la date de construction du bâtiment est antérieure à 1991.
À l’issue de la formation, un document méthodologique est remis à chaque participant, qui lui servira de guide pratique d’intervention.

Un bénéfice économique, mais aussi de temps
Pour nos clients, la formation des équipes TROGER constitue une valeur ajoutée appréciable : nos monteurs/dépanneurs procèdent directement au prélèvement des échantillons, qui sont ensuite remis à ENGY, pour analyse en laboratoire. Il n’est plus nécessaire de dépêcher un expert, avec les coûts que l’on sait.
Cette démarche s’inscrit dans le modèle 360 ° de TROGER, et de notre vision d’une prestation complète, de l’analyse et étude, à la réalisation et installation.