28 septembre 2016
Réalisations

Un succès en milieu hospitalier

Le chantier du Centre médical universitaire (CMU) de Genève touche à sa fin. Notre expertise sanitaire s’est mise au service d’un projet de canalisations complexe.

Dédié aux sciences médicales, le Centre médical Universitaire fait partie du vaste ensemble des Hôpitaux Universitaires de Genève auxquels il est accolé. Il accueille de nombreux étudiants et des laboratoires de pointe. Notre entreprise, forte d’expériences similaires dans le milieu hospitalier, a été sollicitée pour la partie sanitaire des opérations avec une prestation intégrée de A à Z en collaboration avec un bureau d’ingénieurs. « La qualité de nos experts nous a permis de nous démarquer de nos concurrents sur ce dossier et notre adaptabilité a constitué une valeur ajoutée face à l’ampleur des défis présentés par ce chantier », explique Vincent Demaere, notre directeur de projet et d’exécution.

Un challenge sanitaire de taille
« Le réseau de canalisation très complexe du CMU nous a confronté à la gestion de 24 à 25 fluides différents, entre les gaz, l’alimentation et les écoulements. En amont, le bureau d’ingénieurs a réalisé les plans en fonction des demandes de l’Université et des professeurs », ajoute Vincent Demaere. Les équipements de laboratoire ont, par ailleurs, nécessité la mise en place de plusieurs projets au sein du même chantier. « Il y a, en effet, un étage d’animalerie, deux consacrés aux cabinets dentaires et cinq comprenant 110 laboratoires… des installations de pointe qui nécessitaient une organisation minutieuse des conduits de tuyauterie et de canalisation. Ce chantier, orchestré par M. Guiseppin, a donc exigé la participation de nombreux responsables de chantier. Cela a permis à nos équipes de parfaire leur expertise du milieu médical ».

Une organisation humaine
« Le bâtiment de 10 étages comportait 4 sous-sols. La première contrainte était donc de pouvoir se déplacer sur les différents niveaux alors que nous n’avions qu’un monte-charge à notre disposition », indique Vincent Demaere. Face à cette réalité, nous avons ajusté les flux de déplacements du personnel en créant, par exemple, une cafétéria temporaire au 3e étage et un atelier de préfabrication tuyauterie au 2ème étage. Il a ensuite fallu acheminer le matériel par des grues ; « Pour circuler en centre-ville avec des camions, nous avons fait en sorte d’aménager les plages horaires, de fixer des timings de livraison tôt le matin. La Direction des travaux était en permanence présente sur le site afin de veiller au parfait déroulement de ce dossier ».

Pour Vincent Demaere, la bonne conduite du chantier tout au long duquel aucun accident n’a été déploré est un succès supplémentaire, qui vient couronner une véritable performance technique et une vraie aventure humaine.