Bureau technique : présent, de l’idée à la remise des clés

Le bureau technique ne fait rien de moins que de modéliser le projet, afin d’en déterminer la faisabilité et le coût, puis de servir de guide à la réalisation. 5 questions posées à Aldo Monastra, responsable de notre bureau technique depuis près de 20 ans.

Comment décririez-vous le rôle du bureau technique ?
Notre mission suit immédiatement la phase conceptuelle remise par l’architecte. Nous validons la cohérence du dossier et en dessinons le plan technique, définissons les besoins en matériels et le budget global, pièces et main-d’œuvre.
C’est un travail à part entière ; lors de soumissions importantes, nous sommes souvent consultés pour établir le cahier des charges qui servira de base à l’appel d’offres. Ce qui permet de placer les entreprises concurrentes sur un pied d’égalité. Ce document, qui peut dépasser 500 pages, répertorie dans le détail les éléments nécessaires à l’accomplissement du mandat. Nous le remettons sous forme électronique, avec leurs codes SIA, pour en faciliter la complétion.

Et lorsque le maître d’ouvrage vous adjuge le projet ?
Nous abordons une autre phase, avec la préparation des plans de fabrication et incorporés, qui serviront de guide pour la réalisation des travaux. Nous collaborons étroitement avec les maîtres d’œuvre, architecte ou entreprise générale, pour modéliser les conduites eau et gaz dans un souci de fiabilité à long terme et de respect de la signature architecturale.
Dans ces documents, nous détaillons chaque élément du réseau, indiquons les passages dans la maçonnerie, effectuons les métrés des canalisations et leur parcours. Nous intégrons les installations à poser dans les cuisines, salles de bains, locaux techniques, etc.
Nos équipes de montage prennent ensuite le relai. C’est la force de notre entreprise : une immense expérience et une prestation de service à 360° qui garantissent une parfaite cohérence dans le planning, la qualité et le prix.

Ayant la responsabilité des plans, suivez-vous l’évolution des chantiers ?
Oui, bien sûr. En collaboration avec le chef de projet, nous fournissons tout détail utile à la bonne réalisation du travail. Il n’est pas rare que nous ayons à remettre des documents d’exécution complémentaires, notamment pour les autres corps d’état.
Nous restons très proches des équipes sur le terrain, car notre rôle est de les accompagner et de résoudre les problèmes sans perdre de temps.

Y a-t-il un plan final de référence ?
Le plan de révision. Ce document est conservé par le client qui dispose ainsi du détail de la construction, des accès et des caractéristiques de l’installation. Bien sûr, nous en archivons une copie.

Quelle est votre plus grande satisfaction dans une mission ?
Justement, celle de ses protagonistes. D’une part, nos équipes, à qui nous devons des plans d’exécution bien pensés, d’autre part les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage, qui nous ont fait confiance et à qui nous devons donner le meilleur de nous-mêmes !